Ecodiag news


L'e-book "Faire ensemble", Manuel à l'usage des animateurs de réseaux collaboratifs vient de sortir...

Suivez l'évolution du programme SAGITER (Savoirs agroécologiques et ingéniosité des terroirs) en cliquant sur ce lien

L'écologie du paysage au service de la biodiversité.

Le transfert d'Ecodiag

L'expérience de transfert du programme ecodiag nous a permis de tirer un certain nombre d'enseignements. Nous partageons cette expérience au travers des séquences qui suivent.

NB: Il est possible de voir la playlist complète sur Daylimotion en cliquant sur ce lien

Prendre le temps de rapprocher les besoins et les attentes de chacun.


Un partenariat au sein d'un projet européen, c'est à chaque fois une expérience nouvelle.

Pour cela, un temps de rapprochement des partenaires est nécessaire pour bien s’approprier le sujet.

On ne peut pas faire l'économie, au prétexte de bien connaître un partenaire, de mener un travail de fond sur les représentations de chacun, les attentes et les projets du territoire


Adapter l'outil à un contexte

On ne transfère pas un outil en tant que tel, on doit l'adapter à un contexte, une situation, des exigences.

Il faut faire la part de ce qu'est un outils, surtout dans un contexte sensible et sur des territoires

Tous les territoires ne sont pas aux mêmes niveaux, et dans ce contexte, un outil peut avoir des finalités différentes en fonction des réponses qu'il est en mesure d'apporter. Un outil reste évolutif.


Il faut savoir adopter une méthode de transfert souple et adaptable.

Transférer en deux ans dans un contexte différent un outil que l'on a parfois mis dix ans à construire représente une véritable difficulté.

Il faut bien se garder de se figer sur une méthode sans tenir compte du contexte.

Les contextes évoluent, les territoires aussi, et des facteurs externes peuvent influer sur le programme.


Se poser la question des objectifs des partenaires

Vouloir transférer directement des outils sans tenir compte du contexte et des objectifs des partenaires fait prendre le risque de rencontrer des décalages qui vont handicaper le projet de transfert.
Si l’innovation réside partiellement dans le transfert d'un outil vers un public nouveau, il faut prendre en compte qu'un système qui fonctionne sur un territoire peut ne pas fonctionner ailleurs.

Il faut appuyer les outils sur des actions et des projets.



Former les formateurs sur le site de création de l'outil

Faire venir le partenaire sur le territoire sur lequel l'outil a été conçu lui permet de le voir fonctionner dans son contexte

C'est rassurant et il est possible d'utiliser des programmes Mobilités en complément du projet

La venue d'un groupe de formateurs roumains sur les territoires de création des outils en juin 2012 a été un véritable "accélérateur du projet"

Ce film contient des imagesrelatives au projet RURAL JOB mobilitatea VETPRO programul Leonardo da Vinci parteneri ADZ Medgidia du mois de juin 2012
.

.